Vie en SuisseCoût de la vie

Coût de la vie en Suisse: le guide complet

Lecture 7 min.

En Suisse, vous serez sans doute séduit par la qualité de vie, le taux de chômage bas et les salaires attractifs. Mais si le niveau de vie en Suisse est réputé l’un des plus élevé au monde, le coût de la vie l’est aussi. A quoi vous attendre? Le salaire proposé par votre potentiel employeur vous permettra-t-il de vivre confortablement en Suisse? Quelles sont les dépenses à prévoir et quel est le poids des principales dépenses dans le budget d’un ménage suisse?

À retenir

  • De façon générale, le coût de la vie est plus élevé en Suisse par rapport aux pays européens
  • Des différences de prix peuvent être observées entre les différents cantons
Des billets de banque suisses

Bien que les revenus suisses soient élevés (et même les plus élevés d’Europe en 2022), le coût de la vie l’est tout autant. Grâce à ce guide pratique, anticipez et planifiez votre budget afin d’éviter de mauvaises surprises.

Poids des principales dépenses en Suisse sur les salaires

Vous vous installez en Suisse, la première question que vous vous posez, est de savoir si votre salaire vous permettra de vivre de façon confortable. Voici une liste des dépenses les plus usuelles ainsi que leur poids sur le salaire brut des suisses:

  • Impôts et assurances sociales: 23%
  • Santé (assurance de base et complémentaire): 11%
  • Alimentaires: 7%
  • Logement: 14%
  • Transport: 7%

Se loger en Suisse: les coûts

Première dépense à prendre en compte dans votre budget, votre loyer! Pour garantir et maintenir un budget équilibré, il est conseillé d’allouer au maximum 1/3 de votre salaire net dans son loyer. C’est d’ailleurs, la règle appliquée par l’ensemble des régies suisses pour louer un logement.

Le loyer moyen

En 2021, selon les sources officielles, le loyer moyen suisse (toutes tailles de logement confondues) était de CHF 1’393.-.

Cependant, il est important de se référer aux annonces de location pour avoir une vision des loyers dans la région que vous visez. Selon Comparis, voici les loyers médians de:

  • Zurich: CHF 2’500.-
  • Genève: CHF 2’480.-
  • Lausanne: CHF 2’000.- 
  • Bâle: CHF 1'830.-
  • Bienne: CHF 1'490.-

Décider d’emménager à la campagne plutôt qu’en plein centre-ville peut être déterminant pour votre budget. En effet, la différence de prix entre un appartement au centre-ville de Genève et au centre de la Chaux-de-Fonds peut passer du simple au double.

Charges liées au logement

SERAFE: Redevance radio et télévision - CHF 335.- /année
Tout ménage suisse ayant accès à l’information (via internet, radio, télévisions, etc.) doit payer la redevance.

Eau chaude et chauffage collectif: Compris dans les charges du loyer

Électricité: En Suisse, le marché de l’électricité est ouvert à la concurrence, ce qui signifie que vous pourrez choisir votre fournisseur (ils sont toutefois répartis par régions précises). Le tarif se situe entre 10 et 40 centimes par Kilowattheure, et la consommation moyenne d’un ménage se monte à 4’500 kWh /an (entre CHF 450.- et CHF 1’800.- annuel). S’il s’agit d’un chauffage individuel, il s’agit bien souvent d’une facture électrique.

TV, Internet, téléphonie fixe: Entre CHF 50.- et CHF 160.- par mois. Swisscom, Salt et Sunrise sont les principaux opérateurs en Suisse. Ils proposent chacun des “pack” modulables selon les besoins et budgets.

Assurance ménage (assurance habitation en France): Indemnise le remplacement des objets volés ou endommagés - dès CHF 120.- /année. Facultative (sauf dans les cantons de Nidwald, Vaud, Fribourg et du Jura), cette assurance permet d’assurer les objets de votre logement en cas de sinistre (incendie, vol, évènements naturels, dégâts d’eau et bris de glace). Le montant de la prime est calculé sur la base d’un inventaire.

D’un canton à l’autre, tout peut changer!

Ces différents coûts sont donnés à titre indicatif. En effet, ils peuvent fortement varier entre différents cantons, mais également entre différentes villes ou villages. Toutefois, pas d’inquiétude. En règle générale, les salaires sont alignés avec le coût de la vie locale.

Liens internes

Quel budget nourriture prévoir?

Ce n’est pas une surprise, la Suisse est l’un des pays les plus chers du monde, et les prix des aliments ne font pas exception. Par rapport à l’Union Européenne et à la France, voici quelques différences importantes:

  • Viande: +134% UE et +86% France
  • Poisson et fruits de mer: +82% UE et +69% France
  • Huiles et graisses: +60% UE et +62% France
  • Pain et céréales: +65% UE et +62% France
  • Produits laitiers: +47% UE et +63% France

Globalement, les denrées alimentaires sont 64% plus chères en Suisse par rapport au reste de l’UE et 54% plus chères qu’en France. Il n’est donc pas étonnant que certains suisses passent la frontière pour faire leurs courses. Sachant qu’un ménage consacre en moyenne 7% de son salaire brut aux dépenses alimentaires, cela peut constituer une différence non négligeable. Attention, ce “tourisme d’achat” est réglementé et certaines formalités douanières sont à respecter.

Quelle enseigne pour quel budget?

De nombreuses options se présentent pour faire vos courses au quotidien. Les 2 géants de l’alimentaire suisse Migros et Coop proposent des produits pour tous les budgets, allant du discount au plus premium. Si votre enveloppe courses est un peu plus restreinte, dirigez-vous chez Denner, Aldi ou Lidl. À l’inverse, si vous souhaitez impressionner vos invités avec des produits de qualité supérieure, rendez-vous chez Manor et Globus. En semaine, la plupart ferment aux alentours de 18h30, et 17h le week-end. Des différences existent toutefois selon les villes et cantons.

Scénario catastrophe: il est 19h30 et vous avez oublié d’acheter de l’ail pour la fondue? Pas d’inquiétude! Pour tout achat de dernière minute, les Coop Pronto, Coop To Go et Migrolino (souvent proches des gares) ont un assortiment de produits de tous les jours et sont en général ouvertes jusqu’à 23h en semaine.

Vous voulez consommer local?

La grande majorité des aliments consommés en Suisse sont importés.

À part le chocolat, le fromage et le café, la Suisse n’est pas connue pour être un pays qui exporte beaucoup de ses produits agroalimentaires. Bien que la majorité des denrées alimentaires soit importée, vous pouvez facilement trouver des produits locaux dans les grandes surfaces, les marchés en plein air, ou même des magasins “de la ferme à la maison”, tels que Farmy.

Un petit resto ce soir?

Que vous jetiez votre dévolu sur un fastfood ou sur un restaurant traditionnel, ne soyez pas surpris si l’addition est plus salée à la fin. Selon le Big Mac Index, le fameux sandwich le plus cher au monde se trouve en Suisse, à environ CHF 15.- le menu. À midi, pour le « dîner » (oui, en Suisse, le midi, on dine!), vous pouvez manger au restaurant pour environ CHF 25.- à CHF 30.-. De plus, de nombreux restaurants aux centres-villes offrent des formules moins chères avec boisson. Le soir, pour un souper avec entrée, prévoyez une fourchette d’environ CHF 50.-, sans compter le vin. Si vous préférez partir sur un apéro entre amis, une bière pression de 50cl coûte en moyenne CHF 8.-, tout comme un verre de vin « ouvert » (équivalent d’un vin « au verre »).

Bien-sûr, ces tarifs dépendent de la ville / du canton, et de la gamme de restauration que vous recherchez.

À retenir

  • Les denrées alimentaires sont environ 64% plus chères en Suisse que dans l’Union Européenne et 54% plus chères qu’en France
  • Vérifiez les réglementations douanières si vous faites vos courses à l’étranger

Ressources utiles

Prix des transports

La qualité des transports publics suisses et du réseau routier n’est plus à démontrer. Mais cela a son coût, estimé à 27% plus cher qu’en UE et 17% plus cher qu’en France.

Les transports publics

Les CFF, principale compagnie ferroviaire suisse proposent des abonnements variés qui couvrent notamment les trajets en train, bus, et même bateau. En Suisse, lorsqu’on achète un billet on choisit la gare de départ, la gare d’arrivée et le jour du voyage, on ne choisit pas un horaire précis. Il est possible de prendre un train dans la journée (sauf pour le billet dégriffé). En France, quand on achète un billet, on choisit une date et un horaire précis. A noter également qu’en France le prix des billets fluctuent en fonction du jour, de l’horaire du voyage mais également de votre réservation, en Suisse, le prix des billets évolue peu.

Abonnement général

Avec l’AG, toute la Suisse ou presque s’ouvre à vous, en illimité. À l’exception de quelques lignes privées, vous pouvez utiliser tous les transports publics du pays. Le tarif est de CHF 3'995.- (tarif 2024) pour une année. Il est également possible de le payer en 12 mensualités de CHF 340.-.

Abonnement demi-tarif

Le demi-tarif vous permet de voyager à bord des transports publics à moitié prix. C’est un des abonnements les plus populaires (près de 3 millions d’abonnements en 2022), car il peut être rentabilisé très rapidement. Pour un demi-tarif adulte valable 1 an, le prix unique est de CHF 190.- (tarif 2024).

Abonnement évasion

Vous utilisez les transports publics principalement pour vos loisirs? L’abonnement évasion est fait pour vous! Pendant 20 à 30 jours par an, profitez du libre parcours à travers la Suisse. Pour 20 jours, le prix par adulte en 2e classe est de CHF 900.-, CHF 1’200.- pour 30 jours (tarif 2024).

Abonnements de parcours et communautaires

Si vous voyagez régulièrement sur un même itinéraire, l’abonnement de parcours est ce qu’il vous faut. Vous souhaitez une certaine flexibilité au sein d’une communauté tarifaire (regroupement de zones de transports publics au sein d’une ville ou canton)? Optez pour l’abonnement communautaire.

Billets dégriffés

Vous connaissez à l’avance la date et l’heure de votre trajet en train? Rendez-vous sur le site des CFF. Des billets dits dégriffés sont mis en vente à prix réduit, pour des dates et heures fixes. Cela peut s’avérer très pratique par exemple si vous devez aller à l’aéroport de Zurich depuis Lausanne, ou prévoyez une excursion à l’autre bout de la Suisse.

Métro et Tramways

Il existe également des métros et tramway au sein des grandes villes gérés par des entreprises privées telles que les TL à Lausanne, les TPG à Genève ou les ZVV à Zurich.

Abonnement annuel Lausanne 2 zones 2e classe: CHF 702.-.
Abonnement annuel Tout Genève 2e classe: CHF 500.-.
Abonnement annuel Zurich Zones 1-2: CHF 1’044.-.

Achat de véhicules

Si vous souhaitez acheter une voiture d’occasion lors de votre arrivée en Suisse, plusieurs sites Internet mettent en relation les propriétaires et acheteurs: Car for you, Auto Scout 24.

Dans ce cas, les différentes vérifications et garanties seront à votre charge. Attention aux arnaques! Pour plus de sécurité, n’hésitez pas à vous rendre dans un garage agréé et à lire les recommandations du TCS.

Ressources utiles

Les coûts de la santé

L’assurance santé en bref

L’assurance maladie est obligatoire pour toute personne résidant en Suisse plus de 3 mois. L’assuré peut choisir l’assureur qu’il souhaite, et ce dernier n’a pas le droit de le refuser.

Chaque mois, l’assuré doit payer une prime d’assurance maladie. En Suisse, les assurés ont une franchise annuelle de CHF 300.- minimum. S’ils souhaitent diminuer leur prime mensuelle d’assurance maladie, ils peuvent choisir d’augmenter leur franchise jusqu’à CHF 2’500.- par an.

Dès le seuil de la franchise dépassé, l’assurance remboursera les frais médicaux occasionnés. Le patient paie une quote-part de 10.5% jusqu'à CHF 700.- par an. En cas d'hospitalisation, le patient doit également verser une contribution journalière de CHF 15.- par jour.

Pour optimiser sa couverture, il est possible de souscrire à une assurance santé complémentaire, qui couvre notamment les lunettes et lentilles ou le dentiste. Dans ce cas, l’assureur a le droit de refuser d’assurer une personne selon certains critères.

Bon à savoir

Si on prend pour référence le coût de la prime moyenne des adultes à CHF 426.70, et celle des enfants à CHF 111.80, il faut compter pour une famille de 4 personnes CHF 1077.-.

Les dépenses de santé

Selon l'OFS, la part des dépenses totales de santé pour un ménage type est de 10.5% de son revenu brut (dont 6.5% sont consacrés aux primes de l'assurance). En 2024, la prime moyenne mensuelle s'élève à CHF 359.50.-, une augmentation de CHF 28.70.- (+8.7%) par rapport à 2023.

Les ménages suisses assument en effet une part importante des coûts de la santé au global. Ceci est inhérent au système de santé helvétique, un système basé sur la responsabilité individuelle. L’assurance obligatoire suisse prend en charge 44.3% des dépenses globales de santé, tandis que la sécurité sociale française en couvre 78%.

La part des dépenses de santé à la charge des ménages suisses s’élève à 25%1 contre 9.3% en France.

A quoi s’attendre lorsque vous allez chez le médecin en Suisse?

  • Gynécologue: entre CHF 150.- et 400.-
  • Médecin généraliste: entre CHF 100.- et 200.-
  • Dentiste: entre CHF 140.- pour une consultation de contrôle et 300.- pour une consultation en urgence

Ressources utiles 

Prix du mobile et internet

Sans surprise, les frais liés aux données mobiles et Internet sont plus élevés en Suisse que dans le reste de l’Europe. Toutefois, des solutions moins onéreuses existent pour les expatriés.

L’abonnement pour votre natel

(c’est comme cela que l’on appelle un téléphone portable)

Les données mobiles en Suisse étaient en 2022, 88% plus chères que dans le reste de l’UE et 88% plus chères qu’en France. Meilleure qualité? Meilleure couverture? Pas forcément. Cette grande différence de prix s’explique principalement par le fait que le géant des télécommunications Swisscom ne gère pas moins de 58% du réseau suisse, et ne laisse donc pas beaucoup de place à la concurrence.

Vous pouvez utiliser ce comparateur pour trouver l’offre qui vous convient le mieux. Swisscom, Sunrise, Salt? Qui sera le plus adapté à vos besoins?

Internet, télévision et téléphone fixe

Swisscom, Sunrise et Salt se partagent la majorité des offres d’abonnement Internet. Ce comparateur vous aidera à comparer les prix et trouver l’offre qui correspond le mieux à vos besoins. Selon votre utilisation et votre budget, vous pouvez également utiliser votre natel pour faire du partage de connexion, car la couverture 4G ou 5G est de très bonne qualité sur le territoire.

Bon à savoir

Les opérateurs proposent des offres combinées avantageuses! Trouvez la vôtre grâce aux comparateurs.

Ressources utiles

Frais liés aux enfants et à la scolarité

L’école obligatoire est gratuite en Suisse. Toutefois, selon vos besoins ou emploi du temps, certains frais peuvent s’ajouter.

Repas de midi

Si votre enfant ne rentre pas déjeuner à la maison, vous pouvez l’inscrire à la cantine de son école. En moyenne, cela coûte entre CHF 7.- et CHF 10.- par jour.

Activités extra-scolaires

Chaque année, la plupart des écoles organisent des camps (ski, découverte, sports) ou des sorties culturelles pour les enfants. Propre à chaque établissement, il n’est pas rare qu’un apport financier soit demandé.

Scolarité privée

Certaines écoles privées suisses telles que l’Institut Le Rosey et le Collège Alpin Beau Soleil ou écoles privées françaises, telles que le Lycée français de Zurich et l’ISM de Lausanne, se trouvent parmi les meilleures du monde. Selon les établissements, votre enfant pourra y rentrer dès 4 ans et suivre le cursus jusqu’à la fin de la scolarité obligatoire (environ 15 ans - 11e année), au minimum. La plupart des établissements privés offrent des programmes bilingues et proposent de nombreuses activités extra-scolaires.

Garde d’enfants

Crèche, garderie, « maman de jour » (nounou) ou structure parascolaire, il existe plusieurs solutions similaires à la France, pour faire garder vos enfants, peu importe leur âge. Selon l’OCDE, la Suisse est le pays en Europe où il est le plus cher de faire garder ses enfants. Pour un couple travaillant à plein temps, c’est environ un quart du revenu du ménage qui y sera consacré!

Bon à savoir

Ressources utiles

Prix des loisirs en Suisse

Musées, concerts, festivals ou expositions, l’offre culturelle suisse n’a rien à envier à ses voisins européens!

Cinémas

En général, la place de cinéma pour un adulte coûte CHF 21.- et CHF 15.- pour un enfant (jusqu’à 12 ans). Il existe des tarifs réduits pour les jeunes âgés de 13 à 17 ans, les étudiants, chômeurs, rentiers AVS (retraités) / AI (assurance invalidité) et le prix du billet se monte à CHF 18.- environ. Pour les cinéphiles aguerris, il est possible de devenir membre. Contre une cotisation annuelle, la place de cinéma coûte CHF 18.-.

Sports

Le sport est très présent en Suisse. Avec une nature omniprésente, il est possible de se dépenser presque partout, et souvent gratuitement! Footing au bord du lac, détente en paddle, séance de sport dans un parc ou randonnée en montagne, vous aurez le choix!

Pour un abonnement de fitness, en revanche, l’abonnement annuel coûte entre CHF 490.- et CHF 1’800.- selon les prestations.

Bien que sport national, le ski est un loisir onéreux. Entre la location de matériel, le forfait journalier et le repas sur place, une journée sur les pistes peut rapidement grimper au-delà des CHF 150.-. Et cela, sans compter les transports pour y accéder. Si vous savez d’avance que vous passerez tous vos moments libres les lattes aux pieds, vous pouvez envisager d’acheter le Magic Pass, qui donne accès à 69 stations pour le prix de CHF 899.- par adulte et CHF 399.- par enfant.

Musées

Olympique, Patek Philippe, des grenouilles ou des transports, il y a plus de musées à visiter que de jours dans l’année. Selon le musée et les expositions en cours, le tarif variera. Le Passeport Musées vous donne libre accès à plus de 500 musées en Suisse pendant une année. Le prix est de CHF 177.- par adulte, et des pack familles existent.

Chaque année, de nombreuses villes organisent la Nuit des Musées. Une activité pour petits et grands à ne pas louper!

Concerts et festivals

Lorsque les artistes font des tournées, ils n’oublient pas de s’arrêter en Suisse! Festivals, concerts et open airs, les amateurs de musique ont de quoi se faire plaisir. Toutefois, une ombre au tableau subsiste: le prix des billets. En effet, il est plus élevé de 40 à 77% par rapport aux pays voisins.

Bons plans

Vous souhaitez vous rendre à un évènement en transports publics? N’hésitez pas à aller jeter un œil sur le site des CFF. Pour certaines manifestations, ils proposent des billets qui combinent trajet et billet d’entrée avec des réductions.

Bon à savoir

  • Musées incontournables
  • Les billets de concerts sont 40 à 77% plus chers que dans le reste de l’Europe
  • La nature omniprésente offre un terrain de sport gratuit

L’impôt sur le revenu en Suisse

En Suisse, le taux d’imposition sur le revenu (40%) est presque similaire au français (41%). Si vous souhaitez faire des économies sur cette partie du budget, dirigez-vous vers les cantons de Zoug, Schwytz, Obwald ou encore Nidwald et Uri, où le taux d’imposition est inférieur à 30%.

Au global, les impôts et les charges sociales représentent environ 23% du salaire brut.

Bon à savoir

Ressource utile

Quel budget envisager pour vivre en Suisse?

Au final, ce sont de nombreuses petites dépenses auxquelles il faut penser afin d’établir un budget le plus proche possible de la réalité. Pour vous aider dans cette démarche, de nombreux sites Internet sont à disposition.

Nous avons choisi de vous partager l’étude sur les revenus et dépenses des ménages suisses en 2021.

Pour vous projeter dans votre propre situation, découvrez les fiches budget de l’Association Budget Conseil Suisse.

Ressource utile

...